Vous, mes anges.

Leur première rencontre fut une explosion d’émotions. Je vois encore William monter l’escalier tout en papotant de tout et de rien. Louis attendant sagement dans le fauteuil. Et moi de regarder mon grand garçon pleine d’appréhension. “Tu viens dire bonjour à ton petit frère?” “Viens voir, il est dans le fauteuil.” William s’est approché et sans crier gare, son existence s’est transformée. Il a découvert cette petite créature allongée sur le divan. Il a probablement réalisé que tout ce qu’on lui avait raconté sur la venue d’un petit Louis était vraie. Ma gorge s’est serrée, mon cœur s’est arrêté. Et si il n’en voulait pas ? Mais quand j’ai vu le sourire qui s’est dessiné sur son visage, quand j’ai vu ses yeux pleins de questions pétiller de mille feux, j’ai su que tout irait bien. Mon cœur s’est remis à battre pour fondre cette fois-ci devant tant de beauté (je lui en fait voir de toutes les couleurs à ce cœur depuis un peu plus de 3 ans^^). William qui embrasse chaudement son petit frère. Un bisou tout mouillé. Et le voilà décidé à le prendre dans les bras (comme un enfant de deux ans^^) afin de l’emmener jouer avec lui dans le château gonflable installé pour l’occasion. Et là, mon cœur s’est à nouveau arrêté. “Ah non, ça ne sera pas si facile que ça…”

Et en effet, ces 16 derniers mois ont été les mois les plus éprouvants de ma vie. Un enfant, c’est quelque chose. Deux enfants, y a pas de mots. Apprendre à son garçon de deux ans qu’il faut être doux avec un bébé, qu’il faut partager ses jouets, qu’il faut accepter les pleurs parfois très très longs, qu’il faut patienter quand maman est occupée à allaiter ou à le changer. Apprendre tout cela est un travail de longue haleine. Il faut faire preuve de patience. Il faut se donner du courage quand on a l’impression que ça n’ira jamais. Il faut continuer à expliquer. Tous les jours. Chaque jour, il faut répéter. Et puis viennent ces moments où l’on est témoin de ça…

IMG_06752015-10-18-19.41  2015-10-29-08.16 IMG_013904001A40-B72A-4939-8ABB-090AFCF3884B-(1)2015-09-22-16.57

Et là, comme au premier jour, on se dit que tout ira bien.

Aujourd’hui, mon coeur est très triste. Triste de voir tant de souffrance autour de nous. Tellement triste de voir un peuple mélangé prêt à se déchirer pour la bêtise des gens d’en haut. La peur est grande. Peur pour nos enfants. Peur pour mes deux garçons qui vont grandir dans ce monde parfois si cruel. Et c’est là que je me rends compte que mon plus grand rôle dans la vie est là. C’est à moi ( et à leur papa ) de leur apprendre l’amour, la tendresse, le respect, l’empathie. Nous devons leur apprendre à ouvrir les yeux. Nous devons leur apprendre à pardonner. Nous devons leur apprendre la nuance, la clairvoyance, le dépassement des apparences. Nous devons leur apprendre à ne pas se laisser manipuler. À défendre leurs idées. Nous devons leur insuffler l’espoir. Nous devons leur donner cette lumière qui éclairera les ténèbres. Nous devons leur apporter cette paix intérieure qui les aidera toute leur vie. Voilà le but de notre vie. Nous devons aider nos enfants à créer un monde meilleur.

Aujourd’hui, toutes mes pensées accompagnent les proches de ces victimes innocentes, près de chez nous mais aussi loin de chez nous. Tous les victimes innocentes de la cruauté humaine. Nous valons mieux que ça. On vous envoie tout notre amour.

 

5 Comments

  • Elise
    novembre 16, 2015 8:41

    Ton texte est très touchant et beau Claudia…tout ce que tu dis est si vrai et si joliment dit!

  • Emilie
    novembre 24, 2015 1:19

    Ton texte est vraiment touchant, le message que tu fais passer aussi. Et puis ces deux enfants à qui tu as l’air de donner tellement d’amour et tellement de plaisir de vivre. Je crois sincérement que tu fais un travail de maman magnifique Claudia, et j’en ai l’impression à chaque fois que je te lis. C’est beau à voir ! Deux garçons ça te causera sûrement encore pas mal de bêtises et de difficultés, mais ils t’apporteront toujours plus d’amour et de joie.

    Je tiens aussi à te dire que ton but de vie est si beau, si intense aussi. Merci de partager cela.
    Tu es vraiment une belle personne !

    Pleins de bisous ! Au plaisir de te lire à nouveau !

  • Nanou
    novembre 25, 2015 10:11

    Magnifique 🙂

  • Christina
    novembre 18, 2016 8:13

    Superbe !!!
    Et texte qui arrive au bon moment pour moi puisque ma deuxième poupette arrive ces jours ci .. merci pour ce moment agréable et cette vision si juste du monde d’aujourd’hui et de notre rôle à tenir face à tout cela 😘
    Christina

  • Maripopée
    novembre 24, 2016 12:16

    Merci beaucoup pour vos commentaires! 💖

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.