This song.

This song.

L’autre matin, je suis partie faire mon jogging. Oui, je me suis enfin décidée à refaire du sport car nos corps sont faits pour bouger pas vrai? ^^ Je vais courir tous les matins (sauf le weekend) avant que les enfants ne soient debout. Certains me diront “quel courage!” mais sachez que j’ai toujours été du matin. Après 18h, il ne faut plus rien me demander^^. Par contre, je me levais à 4h sans problème lorsque je devais étudier. Et puis ici, me retrouver seule avec la nature et ma musique quand le soleil vient à peine de se montrer, sentir ce froid qui réveille, cette odeur de printemps qui commence à se faire sentir, ça me revigore!

Ce mercredi, à 7h, je me suis donc levée et je suis partie courir autour des étangs. J’ai choisi la musique classique pour m’accompagner car j’avais vraiment besoin de calme et de douceur. Et là, Spotify m’a proposé cette incroyable mélodie de James Horner que vous avez peut-être entendue dans “Légende d’automne”, un film de Edward Zwick avec Anthony Hopkins et Brad Pitt (à voir absolument si ce n’est pas encore fait!).

Une histoire qui me bouleverse à chaque fois que je la regarde. J’ai levé les yeux au ciel (car on a souvent tendance à regarder ses pieds quand on court) et j’ai vu ces oiseaux voler côte à côte. Puis j’ai observé ces canards pataugeant dans la mare à la queue leu leu. Et mes yeux se sont remplis de larmes. Certains ne reverront plus jamais ces beautés si simples de la vie. Certains ne reverront plus jamais ces personnes qu’ils aimaient tant. Je suis tellement triste et tellement en colère. J’ai le cœur fendu en deux en imaginant ce que vivent d’autres gens. La nature est si belle et pourtant la vie peut être si cruelle. Et si mes enfants étaient vraiment nés à la mauvaise époque? De quoi leur avenir sera fait? Toutes ces perversions, tous ces travers, tout ce mal être que je ressens de plus en plus autour de moi. Est-ce que je me fais des idées? Comment arriveront-ils a gérer ce flot d’informations sortant de toutes parts ? Ces malheurs si terribles, si violents vus sur facebook ou autres réseaux sociaux contrebalancés par ces “bonheurs” si écœurants exhibés, étalés sur la place publique? Comment arriver à vouloir une vie simple dans sa maison avec ses poules et ses cochons quand on voit ces voyages tous plus incroyables les uns que les autres que nos voisins font? Voisins d’ici ou là-bas, nous sommes tous voisins maintenant avec Instagram n’est-ce pas? Comment arriver à apprécier sa vie quand on se focalise sur celle des autres? Et je fais partie du lot malheureusement. Même si je n’éprouve aucune jalousie, je finis par ne plus savoir ce que je veux vraiment comme vie.

Quand je suis allée voir ma grand-mère l’autre jour, j’ai observé sa maison. Du papier peint rose dans l’escalier qui date de Mathusalem. De vieux couvre-lits dans les chambres qui ont, dans mes souvenirs, TOUJOURS été là. Des armoires qui n’ont jamais changé. Bref, ça ne ferait pas la couverture d’ “Art et décoration“. Mais les personnes qui vivent dans cette maison sont si belles à l’intérieur. N’avez-vous pas cette impression qu’avant l’extérieur ne payait pas de mine et était juste là pour subvenir aux besoins tandis que l’intérieur était rempli de trésors? J’ai parfois l’impression qu’aujourd’hui nos maisons sont parfaites, dignes d’un magasine, mais les personnes qui y vivent sont vides. Assises dans un fauteuil, les yeux rivés sur l’Écran. C’est une caricature, une généralité, tout ce que vous voudrez, mais cette impression me fait peur. Je ne veux pas que mes enfants deviennent aveuglés par ces façades immenses et hypnotisantes, je veux qu’ils restent ancrés sur leur for intérieur et qu’ils fassent de leur vie autre chose qu’un beau dépliant. Je veux qu’ils créent, qu’ils construisent, qu’ils réparent, qu’ils cuisinent, qu’ils écoutent et qu’ils regardent un peu moins.

Je veux qu’ils se salissent, qu’ils osent, qu’ils n’aient pas peur.

IMG_3574

 

Je vous souhaite un bon weekend.

 

 

2 Comments

  • caroline
    mars 29, 2016 8:52

    Magnifique article …..

    • Maripopée
      mars 29, 2016 5:10

      Merci! ❤️

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.